climatisation stade coupe du monde qatar

Un début de Coupe de Monde chaotique : Tribunes à peine remplies, jeu sans entrain, climatisation dérangeante…

Le : 21/11/2022

Lundi 21 novembre 2022, lendemain du match d’ouverture de la Coupe du Monde 2022 opposant le Qatar à l’Équateur (0-2). Et l’humeur n’est pas franchement à la rigolade… De nombreuses critiques ont été prononcées sur l’organisation de l’événement, l’ambiance ou encore le jeu “inexistant” de l’équipe-hôte, le Qatar.

Une Coupe du Monde 2022 qui, a peine débuté, fait déjà bien parler d'elle.

stade climatisé qatar

Le Qatar était-il vraiment avec nous hier soir ?

Le Qatar a joué hier sa toute première participation à une Coupe du Monde. Pour l’occasion, les Qataris auraient dû se montrer motivés, déterminés, à la hauteur de l’enjeu ! Et pourtant, le match ne s’est pas du tout passé comme ça…
Certes, l’équipe d’Équateur était en très grande forme puisqu’elle a tenu en échec l’Argentine et le Brésil mais l’équipe du Qatar aurait dû faire plus.

Le Qatar mené par le bout du nez…

Après un penalty réussi et une tête de Valencia, l’Équateur mène la danse de 2 buts à 0 pendant la première période. Malgré les attaques répétées des équatoriens, le Qatar ne semble pas réagir aux assauts de ses adversaires.

Felix Sanchez a d’ailleurs reconnu que son équipe du Qatar n’avait pas réalisé « le match espéré ». Il a ensuite ajouté en conférence de presse : « Peut-être que les nerfs nous ont trahis, on a vraiment mal débuté. Nous avons été très imprécis techniquement, on n'a jamais enchaîné quatre passes et on n'était pas équilibrés en transition ».

Une défaite qui marque l’Histoire

Après cette défaite, le Qatar devient officiellement le premier pays-hôte à s'incliner dès ses débuts dans la compétition. Cela ne s’était encore jamais produit, c’est une première dans l’histoire de la Coupe du Monde.

La presse locale n’a d’ailleurs pas ménagé son équipe en écrivant :

  • « Les Bordeaux ont trébuché », « les joueurs n'ont pas joué au niveau exigé » par le quotidien arabophone Al Raya
  • « le prix payé pour leur faiblesse », « le poids de la responsabilité et de la pression » par Al Watan.

Le prochain match du Qatar est prévu pour jeudi à 14h contre le Sénégal. Autant dire que cela n’est pas rassurant pour les qataris.

Ils feront ensuite face aux Pays-Bas le 29 novembre à 16h. Affaire à suivre…

Où sont les supporters ?

C’est avec beaucoup d’étonnement que les téléspectateurs et supporters présents sur place ont constaté l’incroyable : les tribunes étaient à moitié vides…
En effet, l’équipe du Qatar n’offrant pas un spectacle très réjouissant, de nombreux supporters ont quitté définitivement le stade en plein milieu du match. Peu à peu, les tribunes se sont vidées pendant la seconde période.

Cet événement n’a pas échappé aux journalistes.

  • Le quotidien espagnol Marca a fait sa Une ce lundi matin en titrant : « Ceci est préoccupant » accompagné d’une image des tribunes clairsemées.
  • Le constat est le même du côté de la BBC qui souligne le manque flagrant d’ambiance dans les tribunes du stade avec « des supporters locaux vêtus de leurs thobes et abayas traditionnels étaient en grande partie assis en silence, à l'exception d'une poignée de fans vêtus de tee-shirts marron derrière le but ».
  • L’Équipe n’a pas non plus mis son poing dans sa poche en écrivant, sans ménagement : « C'était bien la peine d'attendre ce moment pendant douze ans, d'avancer d'un jour les dates de l'épreuve pour être sûr que tout le monde allait voir ça, pour finalement quitter les lieux à partir de la mi-temps, et faire passer le message aux visiteurs qu'ils allaient devoir se débrouiller tout seuls pour que la Coupe du monde soit réussie ».

Le sélectionneur du Qatar, Felix Sanchez, a réagit à ces paroles en précisant : « J'avais trop de travail pour regarder les gradins. Nous nous sommes sentis soutenus. J'espère que lors du prochain match, les gens pourront se sentir plus fiers. Ils savent qu'on peut donner plus ».

Des allures de Pôle Nord avec une climatisation qui fonctionne trop bien !

Le système de climatisation installé dans les stades au Qatar a fait grand bruit ! C’était d'ailleurs l’un des sujets polémiques les plus importants pour ce Mondial 2022. Eh oui, les stades ont été climatisés…

Malgré une température agréable de 25 degrés pendant le match, la climatisation du stade Al-Bayt a été mise en route. Déclenchant ainsi le mécontentement de nombreux supporters qui se plaignaient « d’avoir froid », comme l’a rapporté Angelica, une supportrice équatorienne : « On était tous morts de froid. En Equateur, on a des régions où il fait froid mais ici, c’était pire que chez nous ou que chez vous en Europe. On avait les pieds gelés. On se couvrait avec notre drapeau. On avait envie qu’ils éteignent cette climatisation.»

Le constat est le même du côté des supporters locaux : « Il fait trop froid ».

Une Coupe du Monde décalée de plusieurs mois

Depuis la création de l’événement, toutes les Coupes du Monde ont été disputées entre les mois de juin et juillet. Mais, en cette année 2022, l’événement se déroule exceptionnellement pendant les mois de novembre et décembre dans le but d’éviter les températures très élevées de l’été qatari.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram